Un refuge latent

Parterre de migrants

 

Un couloir encombré de formes abstraites emmène l’usager de la bibliothèque dans une situation pour le moins déstabilisante. L’usager est contraint d’éviter de manière ludique des formes au sol, en suivant une piste dessinée, ressemblant à s’y méprendre à une très longue marelle que les enfants ont plaisir à parcourir. Ce n’est qu’au milieu du couloir que l’usager de la bibliothèque se retrouve face à une télévision cathodique, basculé à 90°, qui nous fait front comme un rappelle à la réalité. Sur cet écran est diffusé, tel une caméra de surveillance, notre parcours filmé en temps réel. Ainsi, nous nous voyons de dos, contemplant l’écran.

Cependant, les formes que nous esquivons depuis le début ne sont plus si abstraites : nous voyons des familles assises sur le sol du couloir, attendant d’avoir des nouvelles pour leur visa et de savoir si elles vont pouvoir rester et s’installer dans ce lieu, afin d’obtenir une vie hors des conflits ou de la misère.

L’installation Un Refuge Latent se propose de mettre en espace une expérience désormais quotidienne : celle de ces longues files d’attente pour obtenir des réponses face à un avenir incertain.

 

Lieu d’exposition :

  • « Le jeu vidéo et la migration », Vaclav Havel (Paris, France).

 

Descriptif technique : Jeu immersif avec écran cathodique et caméra de surveillance.

 

Date : 2015.

 

Création : Sylvain Raudrant

 

Dimensions : 4m x 2m x 3m.

 

 

vlcsnap-00026

 

vlcsnap-00009